Financement des associations : résultats de l'enquête de Coordination Sud

Publié le 30 mars 2018Occitanie Coopération

Associations de solidarité internationale, une dynamique de croissance qui se poursuit

Coordination Sud, la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale, publie son enquête sur les ressources et les dépenses des ONG. L'étude menée en collaboration avec le Ministère de l'Europe et des affaires étrangères et l'Agence française du développement offre à la fois une photographie globale et une analyse fine d'un secteur dynamique en constante évolution.

Document de référence depuis trois décennies, l'étude Argent et associations de solidarité internationale mesure le poids du secteur des associations françaises de solidarité internationale grâce à l'analyse de ses ressources et de ses dépenses. Cette nouvelle édition porte sur un panel de 133 ONG répondantes et couvre la période 2012-2016. Elle éclaire sur les évolutions majeures du secteur marquées par des constats forts.

En 2016, le secteur pèse désormais 1,7 milliard d'euros contre 1,2 milliard en 2012. Il connait une croissance de 38 % avec un pic des ressources financières en 2015, expliqué notamment par plusieurs crises et conflits d'importance.

Cette croissance est portée principalement par la mobilisation des fonds publics qui passent de 493 à 807 millions d'euros (+64 %). Cette augmentation est portée à plus de 75 % par les fonds publics internationaux. Le premier bailleur des associations françaises de solidarité internationale reste l'Union européenne même si elle occupe une part moins importante qu'avant.
La part des financements publics français reste marginale comparée à l'ensemble des financements.

Les ressources privées financent toujours majoritairement le secteur et continuent de croître (+20 %). Toutefois la réduction de l'écart public-privé se confirme. On note notamment un recul de 13 % des fonds en provenance des entreprises et des fondations. De manière générale, les ressources sont majoritairement publiques à l'échelle internationale et majoritairement privées au niveau français.

Les associations de solidarité internationale du panel interviennent principalement sur 2 zones prioritaires de la politique française d'aide au développement : en Afrique subsaharienne et dans l'Océan indien. La période est cependant marquée par une hausse spectaculaire des dépenses en faveur du Proche-Orient et du Moyen-Orient.

Enfin en 2016, 51 240 personnes en équivalent temps plein sont mobilisées par le secteur dont 59 % de salarié.e.s dans les pays d'intervention des ONG et 26 % de bénévoles.

 

lire l’enquête

en savoir plus

Le guide de la réciprocité

Publié le 7 mars 2018Occitanie Coopération

En savoir plus...

Lancement de la campagne FDVA (formation des bénévoles) en Occitanie

Publié le 9 avril 2018Occitanie Coopération

En savoir plus...

Bureau
Parc technologique du Canal
7, rue Hermès - Le Périscope
31520 Ramonville

Siège
Hôtel de Région, 22 boulevard du Maréchal Juin
31406 Toulouse cedex 9

Contact
Tél : 05 32 26 26 73

© Copyright Occitanie Coopération 2018 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Nous contacter

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, créée en 2012. Elle reçoit le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, de la Région Occitanie, de la communauté d'agglomération du Sicoval, de Toulouse Métropole, du Fonjep et du Service civique.

Ministères des affaires étrangères Région Occitanie Sicoval Toulouse métrople Le Fonjep Le service civique