Appel à projets Impala Avenir – éducation et formation professionnelle en Afrique et en Haïti

Appel à projets Impala Avenir – éducation et formation professionnelle en Afrique et en Haïti

27 juillet 2017Occitanie Coopération

Le fonds de dotation Impala Avenir s’engage auprès des associations françaises de solidarité internationale en co-finançant des projets durables en partenariat avec des associations locales.Organisme éligible : association française de solidarité internationale existant depuis plus de 2 ans.Le projet doit :être mené en Afrique francophone ou à Haïti avoir un impact durable sur les conditions de vie des populations être réalisé en partenariat étroit avec une association locale comporter des activités génératrices de revenus concerner exclusivement l’éducation, la formation professionnelle ou le développement de micro activités (toute autre projet déposé ne sera pas étudié)Financements :Entre 2 000 € et 10 000 € par projet - jusqu’à 50% du budget total (valorisations comprises). Le budget global du projet doit être inférieur à 50 000 €. Impala Avenir finance les phases de démarrage des projets.Modalités de dépôt de projet :Ceui-ci doit être déposé en suivant les modalités de l’Agence des micro-projets (même sans déposer un projet à l’Agence) : dans l’étape concernant le budget, renseigner la ligne correspondant à Impala Avenir, puis envoyer un mail à Impala Avenir (contact@impalaavenir.com) pour prévenir du dépôt de dossier. Impala Avenir instruit de manière indépendante les dossiers déposés sur le site de l’AMP.Calendrier d’instruction :Un mois après le dépôt du dossier, une présélection est établie. Les porteurs de projets qui auront été présélectionnés seront alors contactés pour un entretien avec la personne qui a instruit le dossier. Deux mois environ après le dépôt des projets, le conseil d’administration d’Impala Avenir se réunit pour sélectionner les projets dotés. Les porteurs de projet seront informés de la décision finale au plus tard deux mois et demi après la fin de la session de dépôt sur le site de l’AMP.

en savoir plus

En savoir plus...

Appel à projets loi Oudin Toulouse Métropole/Agence de l’eau Adour-Garonne – eau et assainissement

12 juillet 2017Occitanie Coopération

Toulouse Métropole et l’Agence de l’eau Adour-Garonne lancent un appel à projets de solidarité internationale dans le domaine de l'eau et de l’assainissement pour la période 2017-2018.Les projets répondant à cet appel devront viser à faciliter ou permettre l'accès à l'eau et/ou à l’assainissement des populations défavorisées, et améliorer clairement les conditions de vie des populations concernées de façon pérenne.Critères générauxSont éligibles, les projets visant en priorité à faciliter ou permettre l’accès à l’eau et l’assainissement des populations défavorisées, conformément aux ODD. Seront privilégiées les opérations incluant des volets « softs », comprenant des formations, des actions de sensibilisation, la mise en place de services d'eau ou d’assainissement, de comités de gestion des infrastructures, etc.La durée de réalisation des projets concernés par la demande de subvention n’excédera pas 24 mois. Leurs actions peuvent néanmoins constituer une phase d’un projet de plus long terme.Pour les porteurs de projets hors territoire de Toulouse Métropole intéressés par le dépôt d'un dossier, il est conseillé de s'associer à une association de solidarité internationale du territoire afin de monter une opération menée conjointement.Territoires éligibles :Le dispositif loi Oudin de Toulouse Métropole privilégie les opérations situées :en Afrique subsaharienne, en particulier francophone, Madagascar, Haïti sur la rive sud de la Méditerranée en Amérique centrale ou Amérique du Sud en Asie / Océanie, notamment les pays de la Francophonie les pays touchés par des catastrophes naturelles ou crises humanitairesPourront également être instruits les projets proposés dans d'autres zones géographiques (hors destinations prioritaires citées ci-dessus). Toulouse Métropole et l’Agence de l’Eau Adour-Garonne se réservent le droit de ne pas retenir un projet pour des raisons de sécurité. 

Date limite de dépôt : vendredi 8 septembre 2017 à 23h59

télécharger le dossier de candidature

télécharger...

En savoir plus...

CDC Développement solidaire – développement économique et local, éducation/formation, santé

CDC Développement solidaire – développement économique et local, éducation/formation, santé

4 juillet 2017Occitanie Coopération

Animée depuis 1985 par des salariés de la Caisse des dépôts et de ses filiales, l’association a pour objectif d’apporter un soutien financier à la réalisation de projets de solidarité internationale destinés à améliorer les conditions de vie des populations dans les pays les moins avancés, dans les domaines du développement économique et local, l'éducation/formation et la santé. La période de dépôt des dossiers s’achève chaque année au 15 novembre.Le montant maximum de la contribution de CDC Développement solidaire est fixé à 20 000 €. L’opérateur doit assurer un autofinancement de son projet à hauteur de 15% et le solde doit être pris en charge dans le cadre d’un partenariat diversifié.Les conditions d’éligibilité des associations et des projets sont les suivantes :l’opérateur doit être une ONG française ayant au moins trois ans d’activités, l’opérateur doit assurer un autofinancement de son projet à hauteur de 15 %, la subvention doit être affectée à un projet défini, les projets, de petite ou moyenne dimension, doivent être adaptés aux conditions de développement local (analyse de besoins spécifiques en fonction du climat, du contexte politique, économique et social ; utilisation de matériaux et/ou du savoir-faire local, ...), les habitants doivent être parties prenantes à la réalisation du projet (don de terrain, participation financière ou technique, responsable local...), au terme du projet, sa pérennité doit être assurée par la communauté concernée.

en savoir plus

 

En savoir plus...

Appel à projets Fondation Léa nature / Jardin bio – protection de l’environnement

Appel à projets Fondation Léa nature / Jardin bio – protection de l’environnement

4 juillet 2017Occitanie Coopération

La Fondation Léa nature / Jardin bio soutient, via le Club 1% for the Planet, des projets qui ont pour objectif de favoriser la sauvegarde de la nature et prévenir des impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé, en France et à l’international.La fondation apporte son soutien aux causes d’intérêt général dans les domaines de l’aide au développement de l’agriculture paysanne et écologique, la limitation des impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé et la protection et la restauration de la biodiversité. Les projets préconisant une action militante non violente, qui impliquent un engagement public et des acteurs locaux, qui déterminent et atteignent des objectifs concrets et mesurables, ainsi que ceux développant les efforts d’éducation ou de recherche environnementale générale, seront privilégiés.Critères : association de loi 1901 ayant pour objet statutaire la protection de l’environnement.Financement : les financements de projets peuvent varier de 1 500 à 5 000 €.Dates : Les membres de la Commission de financement au titre du 1% pour la Planète se réunissent 4 fois par an. Les prochaines dates des commissions en 2017  sont : – 12 septembre → envoi des dossiers avant le 4 septembre – 5 décembre → envoi des dossiers avant le 13 novembreLes réponses (négatives et positives) sont envoyées dans le mois suivant chaque commission.

en savoir plus

En savoir plus...

Promouvoir les initiatives citoyennes au Sénégal et en Gambie – lancement d’un appel à projets

4 juillet 2017Occitanie Coopération

Le Piscca (Projet innovant des sociétés civiles et coalitions d’acteurs) est un nouveau programme initié par l’Ambassade de France au Sénégal, ayant pour ambition de promouvoir les initiatives citoyennes au Sénégal et en Gambie.Objectif du programmeL’objectif général du Piscca « Initiatives citoyennes au Sénégal et en Gambie » est d’accompagner le développement des principes de redevabilité et de transparence dans l’action publique, de promotion des droits humains et de plaidoyer pour le climat. Il vise ainsi à concourir à une meilleure appropriation par les citoyens des mécanismes d’action publique, à un meilleur contrôle de la gestion publique et, in fine, une amélioration du système de gouvernance au Sénégal et en Gambie.Composantes du programmeConformément aux objectifs déclinés plus haut, le programme s’articule autour de trois composantes :financement de projets participant à la construction et/ou au renforcement d’instruments de contrôle de l’action publique financement de projets de renforcement des capacités de la société civile et des médias financement d’actions concourant à la sensibilisation des citoyens aux droits de l’Homme, à la transparence et au contrôle de l’action publique, aux enjeux du changement climatique.Organisations éligibles Le projet est ouvert aux organisations suivantes :organisations à but non lucratif (ONG, associations, syndicats, etc.), légalement reconnues, de droit local et opérationnelles depuis plus de 12 mois institutions de contrôle et instituts de rechercheCalendrier de l'appel à projets  Le présent appel à projets est ouvert à compter du 3 juillet 2017. La date limite de réponse au présent appel à projets est fixée au 11 août 2017 (inclus).Montant de la subventionLe montant de la subvention qui pourra être accordée par l’Ambassade de France pour chaque projet sera compris entre 10 000€ (soit 6 559 570 Fcfa / 514 823 dalasis) et 30 000€ (soit 19 678 710...

En savoir plus...

Programmes JSI et VVV-SI du MAEDI – dépôt avant le 10 juillet

13 juin 2017Occitanie Coopération

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères cofinance les dispositifs de volontariat Jeunesse Solidarité Internationale (JSI) et Ville, Vie, Vacances Solidarité internationale (VVV-SI) qui permettent à des groupes de jeunes français de rencontrer d'autres jeunes autour de la réalisation de projets de solidarité internationale à l'étranger mais aussi en France.Le but du programme est de promouvoir des activités collectives, solidaires et durables, entre groupes de jeunes de 15 à 25 ans du Nord et du Sud, au Nord et/ou au Sud, soutenus par des associations de solidarité internationale ou des mouvements de jeunesse. Ces activités, à visée sociale et éducative, doivent permettre aux jeunesses du Sud et du Nord de se rencontrer, de se connaître, d’échanger et d’agir ensemble, afin :d’apporter un soutien aux mouvements de jeunesse et aux associations s’adressant aux jeunes, par le biais d’échanges et d’actions conjointes de renforcement des capacités humaines ; d’encourager l’action des organisations de jeunesse, en faveur de la paix, de la cohésion sociale, de l’implication des jeunes dans les activités locales et de la démocratisation des sociétés.Le dispositif VVV/SI est destiné plus spécifiquement à des jeunes issus de territoires relevant de la politique de la ville.Les jeunes doivent être membres d’une association locale ou nationale, qui les accompagne tout au long du projet et qui porte pour eux les demandes de financement. Les dossiers présentés par ces associations sont ensuite examinés par un comité de sélection paritaire composé de représentants de la société civile et des pouvoirs publics (ministères en charge des Affaires étrangères, de la Jeunesse, de l’Agriculture, de la Justice, Commissariat général à l’égalité des territoires).Comme c’est l’usage tous les deux ans, les membres associatifs des deux dispositifs vont être renouvelés à compter de l’automne 2017. Les personnes actuellement impliquées peuvent être candidates à leur...

En savoir plus...

Appel à projets du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales – bassin méditérannéen

24 mai 2017Occitanie Coopération

Le Département des Pyrénées-Orientales a lancé l’Appel à projets 2017 dédié à la Coopération extérieure avec le Bassin Méditerranéen, dans l’ambition d’accompagner les initiatives en la matière et de soutenir la réalisation de projets démonstratifs, porteurs de solidarité, d’ouverture et d’échanges avec les territoires de la rive sud méditerranéenne.A travers ce dispositif, le Département des Pyrénées-Orientales souhaite conforter son soutien aux acteurs du territoire en aidant des projets de solidarité et de coopération à l’échelle du Bassin méditerranéen, à hauteur de 10 000€ maximum.Dans cette optique, il propose un nouvel outil, le Fonds départemental de coopération extérieure, qui a pour objectif de faire coïncider les démarches individuelles avec les enjeux chers à l’Institution, à savoir :le développement d’une connaissance et reconnaissance réciproque, condition sine qua non d’une coopération pérenne et constructive entre acteurs de la Méditerranée ; la conduite de politiques communes notamment en matière de développement durable et de jeunesse via le transfert de compétences, l’échange d’expériences et l’accompagnement des populations et acteurs locaux, dans le cadre de projets de développement concrets ; la prise en compte et la résolution de problématiques communes et propres aux pays méditerranéens (changement climatique, risques naturels, indicateurs sociaux préoccupants, éducation et jeunesse, raréfaction des ressources naturelles, pollution et déchets, fracture numérique….) ; la valorisation d’une identité et d’une culture méditerranéenne commune et partagée dans la diversité (patrimoine culturel et naturel exceptionnel) ; la valorisation des potentialités des pays méditerranéens en matière de développement (énergies renouvelables, population jeune…).Objectifs de l’appel à projets : contribuer, à l’échelle locale, à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) pour un développement durable des territoires concernés, soutenir et valoriser les actions de solidarité internationale menées par les acteurs publics, associatifs ainsi que les jeunes des Pyrénées-Orientales, contribuer au rayonnement international des savoir-faire en matière d’aide...

En savoir plus...

Appel à projets Fondation Raja – émancipation des femmes et égalité des droits

Appel à projets Fondation Raja – émancipation des femmes et égalité des droits

10 mai 2017Occitanie Coopération

Partout dans le monde, les femmes sont les premières victimes des inégalités, des injustices et des violences :plus d’une femme sur trois sera confrontée à la violence physique ou sexuelle au cours de son existence, le mariage précoce concerne chaque année plus de 14 millions de jeunes filles, soit 39 000 par jour, les femmes et les filles représentent 80 % des 2,5 millions de personnes exploitées chaque année à travers le monde, 70% des personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour sont des femmes, sur les 774 millions d’adultes analphabètes, les deux tiers sont des femmes.Pourtant, les femmes sont des acteurs clés du développement, et leur autonomisation bénéficie à toutes et tous. Agir en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, c’est favoriser la prospérité économique et la stabilité politique à travers le monde, et contribuer à l’émergence d’une société meilleure et plus juste. Face à ces enjeux, le Groupe Raja a créé en 2006, à l’initiative de Danièle Kapel-Marcovici et sous égide de la Fondation de France, la Fondation Raja-Danièle Marcovici, qui a fait de l’émancipation et de l’amélioration des conditions de vie des femmes, en France et dans le monde, sa priorité. En mai 2017, elle lance un appel à projets pour soutenir financièrement en 2017 (et/ou en 2018) des projets associatifs en faveur de l’amélioration des droits et des conditions de vie des femmes.Projets ciblés : à travers cet appel à projets, la Fondation RAJA-Danièle Marcovici souhaite apporter un appui financier à des projets, portés par des associations françaises, qui visent à favoriser l’émancipation des femmes, l’égalité des droits entre les femmes et les hommes, et l’amélioration des conditions de vie des femmes. Ces projets pourront se dérouler en France ou à l’étranger, et devront s’inscrire dans l’un des trois...

En savoir plus...

Appel à micro-projets pour promouvoir les énergies renouvelables

9 mai 2017Occitanie Coopération

L’Agence des micro-projets (AMP) et Synergie Solaire s’associent pour joindre leurs efforts dans l’appui aux micro-projets de développement avec un troisième appel à projets « énergies renouvelables ». L’Agence des micro-projets, grâce au soutien de l’Agence française de développement (AFD), finance depuis 2013 une centaine de micro-projets de solidarité internationale par an, allouant une dotation comprise entre 2 000 à 15 000 euros par projet, avec une enveloppe globale de plus de 100 000 euros.En 2015 et 2016, l’Agence des micro-projet s’est appuyée sur des entreprises privées du secteur des énergies renouvelables pour organiser deux sessions de dotation spéciales « Energies Renouvelables », et ainsi récompenser des micro-projets humanitaires utilisant les énergies propres comme moyen de développement et d’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables des pays du Sud. Avec des enveloppes respectives de 80 000 et 100 000 €, ces deux sessions ont ainsi permis de soutenir des projets tels que la pose de pompes alimentées à l’énergie solaire pour améliorer des systèmes d’adduction d’eau dans des villages au Mali, l’installation d’unités de biogaz dans des familles d’éleveurs porcins au Vietnam ou encore la fabrication d’une pirogue solaire au Bénin. Au total, 19 associations ont reçu des dotations entre 5 000 et 15 000 € leur permettant de réaliser leurs projets dans 14 pays différents sur 3 continents (Afrique, Asie et Amérique Latine).De son côté, Synergie Solaire est un fonds de dotation crée en 2010 avec pour objet de développer des solutions d’accès aux Energies Renouvelables (EnR) pour les populations pauvres à travers le monde, et qui ne peuvent pas satisfaire à leurs besoins vitaux (eau, alimentation,éducation) faute d’accès à l’électricité. Grâce au soutien de 162 entreprises partenaires, Synergie Solaire peut mettre à disposition des ONG des moyens humains, financiers et techniques pour réaliser leurs projets.L’appel...

En savoir plus...

Agence française Chine et Mongolie – Appel à projets culturel

9 mai 2017Occitanie Coopération

 Vous êtes un artiste francophone, une structure culturelle, un producteur ou un tourneur ? Vous avez envie de venir en Chine et en Mongolie dans le cadre d’une tournée dans le réseau des Alliances françaises ?

La plateforme d’appel à projets Tourmanager est faite pour vous !

Vous pouvez déposer vos dossiers de candidature avant le 31 mai 2017. Les projets retenus pour la saison 2018 seront publiés en septembre 2017.Les 18 Alliances françaises de Chine et de Mongolie accueillent chaque année 30 000 étudiants et organisent plus de 500 événements culturels pour un public chinois enthousiaste de 125 000 personnes. Elles contribuent ainsi au rayonnement de la langue française et des cultures francophones en Chine et en Mongolie.Tant au niveau de leurs compétences et savoir-faire dans l’organisation événements culturels que de leur notoriété sur place, les Alliances françaises de Chine et de Mongolie sont des opérateurs culturels de confiance pour de nombreuses villes et régions françaises.L’une des grandes richesses des Alliances françaises en Chine est leur fort ancrage local et les liens étroits qu’elles ont su tisser avec les plus prestigieuses institutions culturelles de Chine. Depuis leur création, les Alliances Françaises travaillent en partenariat aussi bien avec les autorités culturelles locales qu’avec les acteurs culturels de leurs villes respectives (théâtres, salles de spectacle, cinémas, conservatoires, écoles des arts…).

pour plus d'informations : tourmanager@afchine.org

En savoir plus...

Acteurs de la coopération et de la solidarité internationale d'Occitanie, faites-vous connaître !

SE RÉFÉRENCER

@ RESTEZ INFORMÉS

Suivre l'actualité et les offres d'Occitanie Coopération.
» Consulter les archives

S'ABONNER

Bureau
Parc technologique du Canal
7, rue Hermès - Le Périscope
31520 Ramonville

Siège
Hôtel de Région, 22 boulevard du Maréchal Juin
31406 Toulouse cedex 9

Contact
Tél : 05 32 26 26 73

© Copyright Occitanie Coopération 2017 - Tous droits réservés | Mentions légales | Plan du site | Nous contacter | Réalisé par 6tem9

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, créée en 2012. Elle reçoit le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, de la Région Occitanie, de la communauté d'agglomération du Sicoval, de Toulouse Métropole, du Fonjep et du Service civique.

Ministères des affaires étrangères Région Occitanie Sicoval Toulouse métrople Le Fonjep Le service civique