Appel à idées Fisong de l’AFD – alphabétisation des jeunes et des femmes au Sahel

  • Date de lancement : non précisée | Date de clôture : non précisée Clôturé
  • Financeur(s) : non précisé

fisong-alphabetisation-afdLa Fisong, gérée par la Direction des opérations de l'AFD, est un appel à idées sur la base de thèmes définis en concertation avec les ONG, pour permettre l'émergence de pratiques innovantes portées par des organisations de la société civile, françaises ou non.

Les lignes directrice de la Fisong

La finalité cette initative est d'appuyer la mise en œuvre de pratiques innovantes visant à améliorer l'offre ou l'accessibilité à des programmes d'alphabétisation. À travers celle-ci, l'AFD recherche les articulations possibles entre les interventions actuellement en cours et les actions des ONG, en amont, pendant ou en aval de ses projets. À terme, il s'agira donc de tirer les leçons des approches proposées par les ONG pour des actions ultérieures, tant de l'AFD que des pays cibles ou autres pays.

La Fisong doit ainsi permettre de financer des projets innovants présentant notamment les caractéristiques suivantes :

  • identifier les solutions susceptibles d'être intégrées dans les politiques publiques, y compris le développement d'outils pour l'alphabétisation fonctionnelle qui puissent être adaptés et déployés largement,
  • développer les liens entres les différentes strates de la stratégie sectorielle,
  • réfléchir à la pérennité des interventions en inscrivant les projets dans les politiques sectorielles dès la phase d'instruction du projet

Les populations cibles sont particulièrement les jeunes analphabètes de 16 à 24 ans (avec une extension possible à 35 ans), ainsi que les femmes, et en particulier les jeunes mères. Le projet proposé doit, sur la période, conduire à des résultats concrets pour les populations : un projet de diagnostic seul ne serait pas qualifié.

Les projets proposés concerneront les pays suivants : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad

Les zones frontières pourront être prises en compte dans une logique de partage d'expérience et de cohérence des bassins de population. De même, les interventions dans des zones où les conditions sécuritaires sont volatiles sont possibles, mais les propositions devront démontrées la prise en compte des questions de sécurité.

Critères de réflexion et de sélection de la Fisong

Durée des projets

Si la durée moyenne d'un projet Fisong est de trois ans, il paraît souhaitable qu'un projet sur 4 ans soit élaboré. Toutefois ces interventions plus longues soumises à la Fisong ne sauraient excéder 5 ans. De plus, une évaluation à mi-parcours sera nécessaire, et devra être intégrée au plan de financement et au pilotage du projet.

Bénéficiaires

Au sein des deux grandes catégories précédemment évoquées, les bénéficiaires à cibler prioritairement seront les populations :

  • issues de territoires (urbains ou ruraux) marginalisés,
  • peu sensibles ou disponibles au regard des dispositifs actuellement en cours.

Les propositions de projet couvrant des territoires dans lesquels le fonctionnement des services publics est particulièrement réduit, tels que les bidonvilles, les quartiers informels et les quartiers sensibles seront privilégiés.

Modalités d'intervention

Les ONG devront respecter les principes d'action suivants :

  • concertation en amont et au cours de la mise en œuvre du projet, pour veiller à l'appropriation par les populations,
  • privilégier autant que possible une logique de renforcement qualitatif de l'existant plutôt que création de nouveaux dispositifs,
  • contribution aux politiques publiques en cours ou en préparation,
  • renforcement des acteurs institutionnels et accompagnement des autorités locales.

Les ONG devront mettre en œuvre des méthodes d'interventions innovantes de diagnostic en concertation avec les acteurs. L'utilisation des nouvelles technologies et des outils numériques adaptées au contexte local est un des enjeux essentiels.

Les projets doivent être conçus sur la base de diagnostics initiaux participatif incluant une analyse des facteurs de vulnérabilité liés à l'analphabétisme. Une approche partenariale est fortement recommandée, en particulier avec des ONG locales, le secteur privé, mais aussi avec des centres de recherche. Au regard de la complexité de la thématique, les propositions de consortium sont autorisées et encouragées.

Pérennité et réplication

Les ONG doivent démontrer la pérennité à moyen et long termes des approches proposées. Dans ce cadre, une attention particulière sera accordée à la capacité de dialogue des ONG avec les autorités locales et/ou nationales. De même, le potentiel de réplication et/ou passage à l'échelle devra être clairement explicité.

Démarche d'innovation et capitalisation

Les ONG devront expliciter le caractère innovant, de leurs propositions et détailler les hypothèses et questions sous-jacentes. En effet, l'innovation Fisong doit surtout apporter un plus value aux stratégies en cours dans le ou les pays. Chaque ONG devra mettre en place un dispositif de capitalisation intégré au projet (une approche de recherche-action est également encouragée). De plus, les liens avec des équipes de recherches locales seront à prendre en considération.

Cadrage budgétaire

Cette FISONG est dotée d'un montant de 2,5 millions d'euros. Elle vise à financer 1 à 2 projets d'une durée comprise entre 3 ans et 5 ans. Un dispositif d'évaluation/capitalisation devra être précisé et chiffré budgétairement Le budget consacré à la recherche-action et à la capitalisation devra être de l'ordre de 10% du budget du projet.
Un projet Fisong peut être cofinancé à hauteur de 90% maximum du budget total du projet soumis. Les 10% restant ne doivent pas être de la valorisation.

Processus de sélection de la Fisong

La sélection est effectuée sur la base d'une note projet accompagnée d'un dossier administratif relatif à l'ONG soumettant la demande de cofinancement. Le dossier complet est remis par les ONG au plus tard le lundi 30 avril 2018 à midi à l'AFD Paris.

en savoir plus

tout savoir sur l’Agora
Objectifs de développement durable
Panorama des projets

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 39
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

Contact
Tél : 05 32 26 26 73
Mail : equipe@oc-cooperation.org

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Service Civique
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse