Appel à projets PRA/OSIM | Forim

  • Date de lancement : 1 mars 2024 | Date de clôture : 15 mai 2024 En cours
  • Financeur(s) : Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (Forim)

Le Programme d'Appui aux projets des Organisations de Solidarité internationale issues de l'immigration (PRA/OSIM), fondé et piloté par le FORIM, est un dispositif d'accompagnement, de cofinancement, de valorisation et de capitalisation des projets de développement local portés par les diasporas en direction de leurs pays d'origine.

Chaque année, le FORIM lance l'appel à projets PRA/OSIM pour financer jusqu'à 15 000 € et accompagner les projets de solidarité internationale portés par les diasporas engagées au développement social et économique de leur pays d'origine. Depuis 2003, plus de 764 projets ont été financés dans plus de 40 pays en Afrique, aux Caraïbes, en Asie, en Europe, et en Amérique Latine éligibles dans le CAD de l'OCDE hors Mali.

Organisations françaises de Solidarité Internationale issues de l’Immigration (Osim) à but non lucratif (loi 1901), apolitiques et non syndicales domiciliées en France (métropolitaine et DOM TOM).

On entend par Osim, une association de solidarité internationale déclarée dirigée par une équipe composée en majorité de personnes immigrées ou issues de l’immigration agissant ici et là-bas.

L’Osim devra :

  • démontrer sa capacité technique et financière à mener à bien le projet (compétence et expérience de l’équipe) pour lequel elle sollicite un cofinancement. Il n’y a pas de durée d’existence requise.
  • justifier d’un fonctionnement associatif : tenue réglementaire d’assemblées générales, de conseils d’administration, rapport d’activités, bilan et compte d’exploitation, nombre de membres et de donateurs, part des ressources privées, ampleur et qualité des participations bénévoles…
  • être à jour dans l’exécution des conventions de partenariat avec le Forim.

Plus d’informations sur les critères d’éligibilité

Organismes non-éligibles :

  • les personnes agissant à titre individuel
  • les sections locales ou régionales d’une association nationale ne disposant pas d’une existence juridique autonome
  • les partis politiques

Nature du projet

Le projet déposé doit correspondre à un véritable projet de développement local abordant au moins l’un des secteurs suivants :

  • Meilleur accès à la santé (en particulier femmes et enfants) ou à l’éducation (en particulier des filles)
  • Accès à l’eau potable, à l’assainissement et à un environnement amélioré (déchets…)
  • Développement économique : création ou développement d’entreprises, activités génératrices de revenus, formation professionnelle
  • Développement rural et agricole
  • Développement social, en particulier pour les jeunes et les personnes défavorisées ou handicapées

Critères non éligibles

Ampleur et durée du projet

  • Durée moyenne d’exécution d’une année

Implication des partenaires du sud

  • L’implication du ou des partenaire·s au Sud dans l’élaboration du projet, sa réalisation et son suivi doit être réelle et permanente ;
  • Le projet doit être conçu comme participant à une action de développement local pertinente et souhaitée, pérenne et viable ;
  • Ce partenariat doit faire l’objet d’une convention .

Public cible

Le dossier doit préciser les bénéficiaires du projet en détails (caractéristiques, nombre, sexe, degré d’engagement dans le projet, modalités d’appropriation des actions…)

Une attention particlières sera apportée à :

  • pérennisation du projet
  • l’intégration des objectifs de développement durable
  • l’intégration du genre
  • la prise en compte du développement durable

Afghanistan, Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Arménie, Azerbaïdjan, Bangladesh, Bélarusse, Belize, Bénin, Bhoutan, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Cap Vert, Chine, Cisjordanie et bande de Gaza, Colombie, Comores, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Cuba, Djibouti, Dominique, Égypte, El Salvador, Équateur, Érythrée, Eswatini, Etats fédérés de Micronésie, Éthiopie, Ex-République yougoslave de Macédoine, Fidji, Futuna, Gabon, Gambie, Géorgie, Ghana, Grenade, Guatemala, Guinée, Guinée équatoriale, Guinée­ Bissau, Guyana, Haïti, Honduras, lie Marshall, lie Salomon, lies Cook, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Kirghize, Kiribati, Kosovo, Laos, Lesotho, Liban, Liberia, Libye, Madagascar, Malaisie, Malawi, Maldives, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique,  Micronésie,  Moldova,  Mongolie,  Monténégro,  Montserrat,  Mozambique, Myanmar, Namibie, Nauru, Népal, Nicaragua, Niger, Nigeria, Niue, Ouganda, Ouzbékistan, Pakistan,  Palau,  Panama,  Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay,  Pérou,  Philippines, République Centrafricaine, République Démocratique de Corée, République Démocratique du Congo, République Dominicaine, République du Congo, Rwanda, Samoa, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Serbie, Sierra Leone, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Sri Lanka,

Ste Lucie, Ste-Hélène, St-Kitts et Nevis, St-Vincent et Grenadines, Suriname, Syrie, Tadjikistan, Tanzanie, Tchad, Thaïlande, Timor-Leste, Togo, Tokélaou, Tonga, Tunisie, Turkménistan, Turquie, Tuvalu, Ukraine, Vanuatu, Venezuela, Vietnam, Wallis-et-Futuna, Yémen, Zambie, Zimbabwe.

*Pour le Burkina et le Niger, peuvent être éligibles uniquement les projets couvrant en priorité les secteurs suivants: Santé, Nutrition, Eau et assainissement, Hygiène et Jeunesse.

Depuis 2010, le PRA/OSIM s'appuie sur des opérateurs d'appui labellisés (OPAP) afin d'appuyer les associations souhaitant déposer un projet. Le recours à un OPAP est obligatoire pour être éligible à l'appel à projets PRA/OSIM et le service est gratuit.
 
Les OPAP sont des membres du FORIM (FOSIM, COSIM, OSIM) ayant différentes compétences en montage et gestion de projets. Grâce à leur expertise technique, interculturelle et leur maîtrise des problématiques de pays à l'international, ils constituent un relais d'accompagnement privilégié.

Découvrez la liste des Opérateurs d’appui labellisés ici. Pour la région Occitanie, l’opérateur est de référence est le COSIM Occitanie Pyrénées : cosim.occitanie.pyrenees@gmail.com

  • Le budget total ne doit pas excéder 120 000 euros
  • Le cofinancement sollicité est inférieur ou égal à 15 000 euros. Le montant du cofinancement ne doit pas représenter plus de 70% du budget total du projet

La date limite de l'appel à projets est fixée au 15 mai 2024 à midi (12h00 heure de France métropolitaine). 

Les candidatures se font exclusivement sur le portail d'Appui des OSIM : https://praosim.forim.net/aides

Documents à fournir pour soumettre son projet :

  • Le dossier de candidature complété
  • Le budget détaillé de votre projet

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Le Périscope – Parc technologique du Canal
7 rue Hermès
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 39
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Le Périscope – Parc technologique du Canal
7 rue Hermès
31520 RAMONVILLE

Contact
Tél : 05 32 26 26 73
Mail : equipe@oc-cooperation.org

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Service Civique
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse