Fonds spécial Maghreb – 2021

  • Date de lancement : 21 octobre 2020 | Date de clôture : 15 novembre 2020 Clôturé
  • Financeur(s) : Office franco-allemand pour la jeunesse

Depuis 1963, le coeur d’action de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj) est le soutien à des programmes d’échanges de jeunes entre la France et l’Allemagne dans un objectif de promotion de l’amitié entre les peuples mais aussi la coopération pour la paix et la démocratie à l’échelle européenne et internationale. Dans le cadre des programmes trinationaux, l’Ofaj dépasse le cadre franco-allemand pour inclure des pays voisins de l’Union européenne, comme ceux du sud de la Méditerranée.

Ces projets trinationaux visent à donner aux jeunes la possibilité de se rencontrer et d’apprendre les uns des autres mais aussi d’évoluer sur les plans personnel et professionnel grâce à l’acquisition de réelles compétences interculturelles. Pour ce type d’activités internationales, une attention spécifique est donnée à la coopération avec les pays du Maghreb. En effet, l’Office considère la région méditerranéenne comme un lieu d’échanges central, qui implique deux continents à l’histoire liée.

C’est dans ce contexte où de nombreux défis en matière de migration, transition économique et écologique, égalité sociale et respect des droits humains sont à relever, que les ministères allemand et français des Affaires étrangères ont décidé depuis 2019 de mettre à la disposition de l’Ofaj un « fonds spécial Maghreb ». Il tend à renforcer les échanges euro-méditérenéens avec l’Algérie, le Maroc et la Tunisie en soutenant 5 à 10 phases de projets pilotes.

Projets éligibles

Format et thématiques

Dans le cadre de cet appel à projets, sont soutenus des échanges de jeunes trinationaux, ainsi que des formations, entre la France, l’Allemagne et un troisième pays (Algérie, Maroc ou Tunisie). Ces rencontres doivent :

  • aborder la situation européenne et/ou sociopolitique actuelle,
  • utiliser de nouvelles approches et méthodes pédagogiques,
  • inclure de nouveaux groupes cibles,
  • produire des résultats concrets.

Elles peuvent prendre différentes formes :

  • présentiel : elles seront priorisées, mais doivent respecter les mesures sanitaires en vigueur ;
  • hybride : préparation et/ou suivi à distance, puis rencontre en présentiel ;
  • digitale : les participant.e.s échangent par des outils numériques avec d’autres groupes trinationaux pour travailler sur un projet avec des résultats ou une production commune ;
  • mixte : une réunion en présentiel avec les participant.e.s du même pays se tient en parallèle à la rencontre numérique avec les participant.e.s des autres pays ; dans l’idéal, une phase de réunion trinationale est ensuite organisée.

Les rencontres entre les jeunes doivent intégrer au moins l’une des thématiques suivantes :

  1. Engagement des jeunes, éducation à la démocratie et aux droits humains, et renforcement de la société civile
  2. Droits humains et égalité femmes-hommes
  3. Formation professionnelle, innovation et entrepreneuriat
  4. Protection de l'environnement, développement durable, aménagement urbain
  5. Identité, mémoire et patrimoine culturel

La mise en perspective de ces thématiques vis-à-vis des multiples défis provoqués par la crise sanitaire actuelle et ses répercussions sera valorisée dans la sélection des projets.

Publics cibles

Le projet doit s’adresser aux jeunes de 3 à 30 ans ; la participation des publics jamo (jeunes avec moins d’opportunités) est particulièrement encouragée, tout comme la prise en compte de la diversité (parité hommes-femmes et répartition du nombre de participant.e.s de chaque pays). Au total, le groupe doit être composé de 60 personnes maximum, équipe d’encadrement comprise.

Lieux et durée

En vertu du principe de réciprocité, une phase de rencontres dans chaque pays doit être prévue, soit au moins 3 rencontres au total pour le projet. Elles doivent comprendre entre 4 et 21 nuitées chacune et être étalées sur un à trois ans ; seules celles du 1er janvier au 31 décembre 2021 peuvent être subventionnées.

Critères pédagogiques

Certains aspects liés à la pédagogie doivent être intégrés dans la planification du projet et seront pris en compte dans le processus de sélection :

  • apprentissage interculturel : les jeunes sont sensibilisés aux questions d’interculturalité et travaillent en groupes mixtes trinationaux ;
  • sensibilisation aux langues étrangères : les langues représentées doivent avoir une place adéquate dans les rencontres ;
  • utilisation critique des médias : le projet sensibilise les jeunes aux fake news, les incite à vérifier leurs sources d’information et à se forger leur propre opinion ;
  • participation : les jeunes doivent être activement impliqué.e.s, tant dans la conception que dans la réalisation du projet et de ses résultats ;
  • résultats et impact : le projet doit produire des résultats concrets et atteindre des publics au-delà des participant.e.s ;
  • communication et visibilité : une stratégie de communication (presse et réseaux sociaux) doit être déployée, mentionnant le soutien de l’Ofaj.

Le projet doit également montrer dans quelle mesure il contribue à la protection de l’environnement ainsi qu’à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).

Structures éligibles

Peuvent soumettre un projet :

  • les associations à but non lucratif ;
  • les collectivités locales ou régionales ;
  • les organisations et associations du secteur de l’éducation non formelles (enfants et jeunes adultes), de la culture, des sciences, des médias et du sport ;
  • établissements scolaires, universitaires et d’enseignement professionnel ;
  • les comités de jumelage.

Pour les 3 pays concernés par le projet, une structure locale doit être impliquée (une en Allemagne, une en France et une en Algérie, Maroc ou Tunisie).

Modalités financières

Le financement attribué par l’Ofaj peut atteindre jusqu’à 20 000€ par phase de projet. 60% de la subvention est versée 2 mois avant le début de la phase du projet, le solde est transféré après réception et vérification des documents de décompte d’utilisation (transmis maximum 2 mois après la fin du projet par le porteur de projet).

Consultez l’intégralité du règlement ICI ou téléchargez-le en bas de cette page.

Modalités de réponses

Pour soumettre un projet, le porteur de projet allemand ou français doit remplir le formulaire de candidature (téléchargeable en bas de cette page) et le transmettre à trinational@ofaj.org, accompagné d’un programme prévisionnel.

Les demandes doivent être déposées de façon séparée pour chaque phase du projet (réunion de préparation, phases 1, 2 et 3) avant le 15 novembre 2020.

Contact

Florence Gabbe, chargée de projets « Programmes trinationaux »
Tél : 01 40 78 18 85
Mail : trinational@ofaj.org

tout savoir sur l’Agora
Objectifs de développement durable
Panorama des projets

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 39
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

Contact
Tél : 05 32 26 26 73
Mail : equipe@oc-cooperation.org

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Service Civique
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse