Paroles de jeunes volontaires : David, en Service Civique au Conseil départemental de l’Aude

Publié le 22/07/2022

Depuis 2010, la loi relative au Service Civique permet à tous les pays accueillant des volontaires français d'envoyer également des jeunes en France pour effectuer un engagement de Service Civique : il s'agit du principe de réciprocité. Le Conseil départemental de l'Aude, par l'intermédiation d'Occitanie Coopération, reçoit depuis 2018 des volontaires internationaux issus de leurs zones de coopération décentralisée que sont la Tunisie, le Burkina Faso et le Liban. David Sorgho a réalisé un volontariat à Carcassonne de décembre 2021 à juin 2022, avec la mission de développer les projets d'éducation à la citoyenneté mondiale auprès des jeunes du territoire. Son témoignage a pour objectif de valoriser son engagement et de donner envie à d'autres jeunes de s'engager à leur tour.

J'ai pu acquérir de nombreuses compétences telles que la gestion du temps, l'organisation, la prise de parole et la gestion de projet qui ont été indispensables pour mener à bien ma mission. Je n'ai plus la même vision de la France qu'avant d'y être, j'ai pris conscience des différences culturelles et j’ai pu me faire ma propre opinion de la France.

David, 23 ans, de nationalité burkinabè
Valérie Dumontet, vice-présidente déléguée à la démocratie, la jeunesse et les relations internationales du Département de l’Aude; David Sorgho, volontaire en service civique

AVANT MON SERVICE CIVIQUE

Avant ce Service Civique, j'étais étudiant en 2ème année de Licence de sciences économiques au Burkina Faso. Je faisais des recherches pour des missions de services civiques à l'international. J'ai eu connaissance de cette mission de Service Civique sur le site internet de France Volontaires du Burkina Faso. Au cours de mes recherches j’ai appris qu’il existe une coopération entre le Conseil Régional de Bobo Dioulasso (Burkina Faso) et le Conseil départemental de l'Aude (France). J'ai repéré l'offre du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PBVB) et j'ai postulé !

J'avais quelques notions d’éducation à la citoyenneté mondiale et de sensibilisation aux Objectifs de développement durable (ODD) à travers mon parcours de scouts mais je recherchais une expérience en plus, je voulais changer de milieu et découvrir autre chose. 

MON EXPÉRIENCE DE SERVICE CIVIQUE

La première différence que j'ai constatée entre la France et le Burkina Faso, c'est le climat. Ensuite les différences de culture, la disposition des marchés, des magasins. Mais le plus difficile a été de vivre seul, de faire face à la solitude.

Ma mission de Service Civique a porté sur les projets Tandems solidaires de l'Aude, au profit des jeunes. Mon moment le plus agréable a été la fois où Meryem*, ma co-équipière, et moi avons mené notre première animation complète en toute autonomie avec des jeunes de 6 à 16 ans. C'était à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau à la Communauté de communes de Bram. On a préparé cette intervention de A à Z. J'ai pris plaisir à mener cette intervention en compagnie des jeunes et à leur transmettre quelque chose d'utile. Je pourrais également parler du jour où j'ai vu la mer pour la première fois à Narbonne, c’était impressionnant, je ne l’oublierai jamais.

*Meryem est une jeune tunisienne ayant effectué un service civique au Conseil Départemental de l'Aude de décembre 2021 à juin 2022.

APRÈS MON SERVICE CIVIQUE

J'ai pu acquérir de nombreuses compétences telles que la gestion du temps, l'organisation, la prise de parole et la gestion de projet qui ont été indispensables pour mener à bien ma mission. 

Je n'ai plus la même vision de la France qu'avant d'y être, j'ai pris conscience des différences culturelles et j’ai pu me faire ma propre opinion de la France. J’ai eu l’occasion de visiter quelques villes de France, notamment Carcassonne, la ville dans laquelle j’ai effectué mon Service Civique, mais également Paris et Toulouse.

Je suis ouvert à une autre expérience en France, actuellement je postule auprès d'universités afin de poursuivre mes études.

Faire cette mission de volontariat m'a permis de grandir, de gagner en maturité. Ma façon de voir les choses est différente et j'ai acquis une expérience professionnelle très enrichissante. Je recommande fortement aux jeunes burkinabés de vivre une expérience de volontariat en Service Civique en France.

En savoir plus sur le Service Civique

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Le Périscope – Parc technologique du Canal
7 rue Hermès
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 39
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Le Périscope – Parc technologique du Canal
7 rue Hermès
31520 RAMONVILLE

Contact
Tél : 05 32 26 26 73
Mail : equipe@oc-cooperation.org

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Service Civique
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse