Bonne-Terre : citoyens du monde, solidarité internationale

34000 Lycée d'Enseignement Agricole Privé Bonne Terre - Pézenas, Hérault

Contexte du projet

Le projet “Bonne-Terre : citoyens du monde, solidarité internationale 2018-2019” s’inscrit dans le cadre d'un enseignement à l'initiative de l'établissement (EIE)

Objectifs pédagogiques

  • Donner un cadre concret de mise en pratique des objectifs de la formation à des élèves d’une filière d’enseignement professionnel de vente ;
  • Développer l’esprit critique des jeunes à travers la découverte des inégalités Nord-Sud générées par le commerce mondial ;
  • Faire comprendre les enjeux du commerce équitable aux jeunes afin de les rendre consomm’acteurs et relais auprès des autres consommateurs : “Jeunes ambassadeurs du commerce équitable” (JACE), notamment ceux de la boutique du lycée Bonne Terre où sont vendus des produits du commerce équitable et du lycée, capables de plaider auprès de leur entourage pour une consommation responsable.

Activités menées

Etape 1:

Découverte du commerce équitable à travers l’exemple de la filière cacao

Etape 2:

Préparation d’une animation avec les élèves : réflexion et création d’outils, posture, langage

Etape 3:

Réalisation d’animations auprès d’élèves de primaire par les élèves engagés dans le projet

Etape 4:

Transmission dans l’établissement avec la préparation d’animations pour des élèves de quatrième pendant la Quinzaine du commerce équitable : animation avec l’association

Ressources pédagogiques

Bilan / Résultat

Les élèves ont véritablement apprécié les animations car elles les mettaient en situation réelle ; ils étaient acteurs, facilitant ainsi la transmission de savoirs et de notions. Ils ont tous participé, en s’appliquant pour suivre les consignes  données, et certains ont su en tirer de bonnes conclusions. Les bénévoles présents avec l’animatrice ont été très appréciés et reconnus par les élèves. De même, les bénévoles présents avec l’animatrice ont beaucoup apprécié le contact et les échanges avec les élèves, le fait de pouvoir les suivre et voir leur évolution tout au long du projet. Ces bénévoles ont tenu à assister à la restitution finale du projet ; ça a été pour eux une « grande satisfaction de voir ce que les élèves avaient fait et comment ils  l’avaient fait ».

Difficultés rencontrées :

  • certains élèves ont beaucoup de mal à se concentrer sur une après-midi entière. Ils ont un manque d’attention et même pour quelques-uns des difficultés de mémorisation, ce qui a parfois ralenti les débriefings ou les mises en route des séances. Ils sont aussi plutôt dissipés et bavards, il faut donc les canaliser sans cesse et faire preuve d’autorité.
  • L’ajustement au calendrier a parfois été complexe. Nous avons ainsi dû décaler la dernière animation initialement prévue en avril au mois de mai, ce qui a retardé une restitution initialement prévue pendant la Quinzaine du  Commerce Équitable.

Les élèves les plus impliqués ont mis en pratique leurs connaissances à la boutique du lycée, en promouvant et expliquant mieux l’intérêt des produits du commerce équitable aux autres élèves et au personnel. Ils étaient fiers de parler d’un sujet qu’ils maitrisaient et pour lequel ils étaient écoutés avec intérêt. Un élève a même décidé de présenter ce projet lors de son oral pour le DNB (brevet des collèges), avec supports et produits à l’appui (il a repris la présentation du commerce équitable à travers la filière du cacao).

L’ensemble de la classe a été très impliqué dans l’accueil d’une classe de primaire d’une école voisine et la transmission des connaissances. Ils ont fait attention à leur contenu et la façon dont ils faisaient passer les messages, ce qui est une forme de responsabilisation, encore rare chez un élève de 3ème de 14 ans !

Témoignages

Bruno : « Dans le cadre du projet JACE, les élèves comprennent très vite les principes du commerce équitable et ce qu’il peut apporter, avant tout aux producteurs. Selon le thème choisi, les idées fusent et prennent ensuite leur place avec la création de différents supports. Quand le projet final est présenté et se déroule devant une classe d’élèves, les animateurs très impliqués et appliqués sont, d’une part encouragés par l’intérêt qu’ils ont réussi à susciter et, d’autre part, font un constat lucide sur ce qui s’est passé, dans l’objectif de parfaire leur action prochaine ».

Pauline : « J'ai beaucoup aimé cet après-midi à l'école Notre-Dame, les enfants étaient à l'écoute, ils s'investissaient et nous posaient beaucoup de questions. J'ai aimé partager notre projet même si au début c'était un peu compliqué je ne me sentais pas à l'aise. Au fur et à mesure, en voyant les enfants, je me suis lâché ; cela était aussi intéressant de découvrir le chocolat et le commerce équitable pour préparer cette journée, j'ai appris en même temps à construire une animation et des outils pour cette animation ».

Célia : « C’est mardi 29 janvier que l’école Notre dame nous a accueilli dans ses classes de primaire pour l’animation sur le cacao que nous avions préparé. Pour une première, je l’ai trouvé plutôt réussie ; notre groupe était assez organisé et la préparation sur le chocolat nous a permis de mener à bien notre information sur le commerce équitable. Les enfants étaient réceptifs et les professeurs satisfaits ».

Le + du projet

- La collaboration de longue date entre l’association et le lycée a pu être une facteur de réussite du projet.
- La relation d’écoute et de partage qui s’est instaurée lors de la préparation des animations entre les élèves de Seconde et les animateurs d’Artisans du Monde.
- Les élèves ont su adapter leur posture, leur langage, leurs moyens de communication, tout au long du projet. Nous avons vu leur évolution au fur et à mesure des animations réalisées : capacité à parler en public, à adapter son langage, à rebondir selon les situations.

Projet Terminé

Date de début : 01/01/2019

Date de fin : 21/05/2019

Région du monde concernée : Afrique Australe

Pays concerné(s) : indifférent.

Thématiques : Commerce équitable/éthique/solidaire, écocertification

Objectif(s) de Développement Durable

Projet mené en milieu scolaire : oui

Niveau de classe : Seconde

Tranche d'âge : 15-18 ans

Nombre d'élèves / jeunes impliqués : 11

Porteur du projet

Artisans du Monde - Montpellier
ADHÉRENT

Artisans du Monde - Montpellier (ADM)

6 rue Saint-Firmin, 34000 Montpellier

Site Web

Type du porteur du projet : Association
Représentant : M. Serge Martin (Représentant légal)

Réseau associatif et militant, Artisans du Monde défend une vision engagée du commerce équitable à travers trois piliers : la vente, l'éducation et le plaidoyer en faveur des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

Partenaires & Financeurs

Dispositif : Tandems solidaires

Budget global : 1353,02 €

tout savoir sur l’Agora
Objectifs de développement durable
Panorama des projets

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 39
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

Contact
Tél : 05 32 26 26 73
Mail : equipe@oc-cooperation.org

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Service Civique
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse