Club Eau

31400 Collège Anatole France - Toulouse, Haute-Garonne

Contexte du projet

Le projet “Club Eau” a été mené au Collège Anatole France par l’association Kynarou

Objectifs pédagogiques

Projet mené dans le cadre des EPI, l’établissement mène pour la 2ème année consécutive un projet autour de l’eau avec quatre classes de 5ème. C’est un projet interdisciplinaire (physique-chimie / SVT / histoire-géographie / documentation / éducation musicale)

Activités menées

Séance 1 - L’eau au quotidien

Selon vous, que signifie cette expression ? Quelles sont les utilisations de l’eau au quotidien et d'après vous dans quelle proportion ? Estimer la quantité d’eau utilisée pour chacune des activités quotidiennes suivantes : - Aller aux toilettes (30% de toute l’eau utilisée au quotidien dans une maison) : 6 à 20 litres d’eau chaque fois que l’on tire la chasse, selon le modèle de toilette utilisé (à débit réduit ou non); - Se laver (30% de toute l’eau utilisée au quotidien dans une maison) : 15 litres/minute pour une douche ou 150 litres pour un bain; - Se brosser les dents : 0,5 litres par brossage si l’on ferme le robinet, environ 13,5 litres si on le laisse ouvert (de même pour un lavage de mains); - Boire : les spécialistes recommandent de boire de 1,5 à 2 litres d’eau par jour, soit 6 à 8 verres; - Remplir une piscine : 40 000 litres pour une piscine hors terre ; - Cuisiner : difficile à chiffrer, les habitudes culinaires étant tellement différentes d’une maison à l’autre… - Laver la vaisselle : 20 litres à 40 litres ; - Laver les vêtements : 70 litres à 150 litres. Conclusions : On utilise l’eau dans énormément de situations.Le plus important de ce que nous faisons avec l’eau et qui nous permet de survivre, c’est de la BOIRE. Que faites-vous quand vous avez soif/besoin d’eau? (ouvrir le robinet ou le frigo, aller à l’abreuvoir, prendre sa bouteille d’eau…). Mais d'où vient cette eau ?

Séance 2 - D’où vient l’eau potable ?

Pensez-vous qu’il est aussi facile pour tous les enfants du monde d’avoir accès à de l’eau potable ? Discussions sur la présence de l'eau dans le monde. Dans l'imaginaire, il y a de l'eau partout dans le monde, elle représente 70% de la surface de la planète donc c'est étonnant qu'il y ait des problèmes. Avec un diagramme qui représente l'eau dans le monde, on montre aux élèves que seuls 2,8% représentent l'eau douce qui peut être consommée (trop compliqué et trop cher de désaliniser) et toujours sur le diagramme, seul 1/4 de cette eau douce est à l'état liquide.

Séance 3 - Jeu des verres d'eau

Animation qui permet aux enfants de comprendre la répartition et le manque d’eau dans le monde. On demandera aux enfants de nous citer les parties du monde qui correspondent à leur verre. - 60% des enfants auront de l’eau dans leur verre, - 20% des enfants auront de l’eau « polluée » (avec de la terre, du sel ou du produit vaisselle) - et 20% des enfants auront des verres vides.

Séance 4 - Focus sur l’Inde et le travail de Kynarou

Grâce à la séance 3 on sait que l'Inde fait partie des zones pauvres en eau. Pourquoi ? Discussion pour faire ressortir les différents facteurs : climat, installations, politique, etc. Echanges sur les conséquences : - manque d'eau potable - maladies - pas de sanitaires - moustiques - dignité Cela permet d'expliquer ce que fait Kynarou avec les photos des systèmes collectifs, des sanitaires, etc.

Séance 5 - Comment économiser ici et aider là bas ?

Echanges autour des comportements pour économiser de l'eau ici (couper le robinet pendant le brossage, la vaisselle, douches courtes plutôt que bain, etc) Aider là bas : soutenir des actions comme celles de Kynarou. Également une présentation du Wi5 qui permet de terminer sur un aspect ludique. Séances autour de nos capacités d’actions, ce qu’on peut faire à travers notre engagement.

Séances 6 et 7-: Interventions de Natur’Oc, spécialisé en éducation au développement durable

- Jeu/quizz "Si le Monde était un village" : Pour faire simple, le but était de les stimuler par un jeu de rapidité, mais en même temps cela permettait de réfléchir à des situations mondiales concernant la démographie, la répartition des richesses et surtout ce qui nous intéressait ici, la répartition de la nourriture et de l'eau potable. Dans l'ordre, on a pu aborder les questions 1, 5, 8, 11 et pour finir la question 12 qui traite de l'eau. Ce jeu a été un grand succès auprès de l'ensemble des groupes et sur les deux jours ! C'est typiquement un jeu qui aborde la thématique de l'interculturalité. - Petit jeu de rôle sous forme de scénettes. Après avoir repris leurs remarques et ressentis sur la dernière séance, et plus particulièrement sur ce qu'ils avaient retenu sur l'Inde, nous avons introduit le jeu de rôle et décrivant un peu l'ambiance générale en Inde. L’animation a permis de se mettre à la place des personnes vivant dans les villages d'intouchables et d'être dans une situation concrète de gestion de l'eau en Inde. - Débat mouvant : le principe est de se positionner dans l'espace, d'un côté si on pense que la phrase énoncée par l'animateur est vrai, de l'autre si on pense que c'est faux et au milieu si on pense que cela peut être un peu les deux, ou si on ne sait pas. Il n'y a pas forcément de réponses "correctes" aux questions, le but étant davantage d'argumenter, de pouvoir changer de camps lorsque l'argument nous semble bon et finalement débattre sur des sujets de solidarité internationale et de citoyenneté. Les phrases abordées pendant le débat ont été : 'Aider c'est donner' 'Partir c'est aider' 'Il faut être riche pour aider' 'Les pays pauvres ont besoin de notre aide' 'C'est à l'Etat (ou communauté internationale) d'agir' 'On peut faire quelque chose à tous les âges' 'En France, il y aura toujours de l'eau donc j'en profite' 'Si je prends une douche de 5 minutes au lieu d'un bain, ça suffit pour économiser l'eau'

Bilan / Résultat

– Jeu/quizz “Si le Monde était un village” : Pour faire simple, le but était de les stimuler par un jeu de rapidité, mais en même temps cela permettait de réfléchir à des situations mondiales concernant la démographie, la répartition des richesses et surtout ce qui nous intéressait ici, la répartition de la nourriture et de l’eau potable. Dans l’ordre, on a pu aborder les questions 1, 5, 8, 11 et pour finir la question 12 qui traite de l’eau. Ce jeu a été un grand succès auprès de l’ensemble des groupes et sur les deux jours ! C’est typiquement un jeu qui aborde la thématique de l’interculturalité.

– Petit jeu de rôle sous forme de scénettes. Après avoir repris leurs remarques et ressentis sur la dernière séance, et plus particulièrement sur ce qu’ils avaient retenu sur l’Inde, nous avons introduit le jeu de rôle et décrivant un peu l’ambiance générale en Inde. L’animation a permis de se mettre à la place des personnes vivant dans les villages d’intouchables et d’être dans une situation concrète de gestion de l’eau en Inde.

– Débat mouvant : le principe est de se positionner dans l’espace, d’un côté si on pense que la phrase énoncée par l’animateur est vrai, de l’autre si on pense que c’est faux et au milieu si on pense que cela peut être un peu les deux, ou si on ne sait pas. Il n’y a pas forcément de réponses “correctes” aux questions, le but étant davantage d’argumenter, de pouvoir changer de camps lorsque l’argument nous semble bon et finalement débattre sur des sujets de solidarité internationale et de citoyenneté. Les phrases abordées pendant le débat ont été :
‘Aider c’est donner’ – ‘Partir c’est aider’ – ‘Il faut être riche pour aider’ – ‘Les pays pauvres ont besoin de notre aide’ – ‘C’est à l’Etat (ou communauté internationale) d’agir’ – ‘On peut faire quelque chose à tous les âges’ – ‘En France, il y aura toujours de l’eau donc j’en profite’ –  ‘Si je prends une douche de 5 minutes au lieu d’un bain, ça suffit pour économiser l’eau’.

Témoignages

Un enseignant : "Les jeunes étaient contents et intéressés, le jeu/quizz et le débat ont été particulièrement appréciés. Pour le débat, nous avons été agréablement surprises par la répartie et les réflexions des jeunes."

Le + du projet

Projet Terminé

Date de début : 01/09/2017

Date de fin : 01/07/2018

Région du monde concernée : Asie du Sud et du Sud-Est

Pays concerné(s) : Inde

Thématiques : Gestion rationnelle des ressources en eau

Objectif(s) de Développement Durable

Projet mené en milieu scolaire : oui

Niveau de classe : 5ème

Tranche d'âge : 11-15 ans

Nombre d'élèves / jeunes impliqués : 100

Porteur du projet

Kynarou
ADHÉRENT

Kynarou

76 allée Wilhelm Roentgen, 34000 Montpellier

Site Web

Type du porteur du projet : Association
Représentant : Mme Sophie Lehideux

Accès durable à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène pour les populations défavorisées.

Partenaires & Financeurs

Structures partenaires en France :

  • - Unicef ()
  • - Explore le Monde ()
  • - Natur’Oc ()
  • - Agence de l’eau Adour Garonne ()

Dispositif : Tandems solidaires

Budget global : 850  €

tout savoir sur l’Agora
Objectifs de développement durable
Panorama des projets

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 39
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Parc technologique du Canal
7 rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

Contact
Tél : 05 32 26 26 73
Mail : equipe@oc-cooperation.org

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Service Civique
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse