Centre de ressources “eau et santé” dans le Comté de Baringo (Kenya)

Les communautés locales Kalenjin de Marigat et Il Chamus dans le secteur de N’Tepes et Eldume, ont projeté de mettre en œuvre un outil de développement sanitaire pour améliorer la qualité de vie des populations, et notamment le sort des femmes dans ce secteur défavorisé. Cet outil doit également entraîner une amélioration de la scolarisation et un développement économique par l’irrigation.

Pour atteindre ces objectifs, sont prévus :
– la réalisation d’une unité de production d’eau consommable et d’un réseau de distribution
– l’agrandissement d’un dispensaire existant et la construction d’une maternité annexe sur le secteur de Ntepes Eldume

Le centre de santé organisera des actions de prévention auprès des femmes enceintes, effectuera le suivi des grossesses et des nouveaux-nés et gérera les accouchements. La vocation plus généraliste du dispensaire sera aussi actée.

L’activité de production et de distribution d’eau consommable, l’expérimentation de jardins communautaires, les deux écoles et le dispensaire créeront des centres de ressources qui permettront l’amélioration des conditions sanitaires ainsi que d’autres développements futurs. La formation d’un groupe local au développement confortera le devenir de ces communautés.

Contexte

Ce projet s’inscrit dans un contexte que nous connaissons. En effet, depuis 2008, nous visitons cette région. De plus, en 2016, un étudiant stagiaire a fait une pré-étude et, en novembre de la même année, le maire d’Alénya s’est rendu sur place pour rencontrer les responsables de la communauté de Ntepes Eldume. Enfin, une mission d’identification s’est déroulée au printemps 2018.

Ces différentes visites et rencontres ont permis de réaliser un diagnostic et d’identifier les problématiques locales. Elles ont ainsi conduit l’association et ses partenaires à envisager le projet “Centre de ressources eau et santé dans le Comté de baringo”.

La zone autour du lac de Baringo est une zone aride et semi-aride. Il y a 178 villages où vivent 8 950 ménages. Les populations s’approvisionnent en eau par l’eau de pluie (quand il y en a) ou dans les rivières qui alimentent les lacs. L’eau est ensuite portée à ébullition ou désinfectée par des pastilles.

Parallèlement la végétation s’est transformée en taillis broussailleux avec des épineux nocifs pour les hommes et les bêtes, diminuant ainsi la zone de pâturage. Dans les zones irriguées, l’agriculture a gagné du terrain. La grande majorité de la population peut se définir comme des “agro-éleveurs nomades”.

Les principales difficultés rencontrées par les populations sont :

  • le manque d’eau potable
  • la difficile gestion du stock d’élevage
  • la faible productivité agricole (maïs : 1,7 tonne/ha)
  • la connaissance insuffisante des pratiques d’hygiène avec la persistance de maladies comme la malaria, la dysenterie et la typhoïde (sans compter le Sida qui fait des ravages : 40% des lits d’hôpitaux sont occupés par des malades du Sida).

De plus, les périodes de sécheresse peuvent anéantir le travail de l’année. Le niveau d’éducation est assez bas avec un peu plus de 50% d’inscriptions à l’école primaire. Cependant, ce sont principalement les garçons qui sont scolarisés car les filles sont souvent en charge de la corvée d’eau ou de bois voire de la garde des troupeaux. Le taux d’alphabétisation dépasse à peine 50%. La plupart des villageois interrogés au cours de la mission de pré-étude en 2016 demandaient l’amélioration du système d’eau potable et de l’irrigation. Les questions de santé ont également été classées comme prioritaires.

Le projet est concentré autour des 6 villages qui bordent la route du lac Bogoria, près de la rivière Molo. Il concerne ainsi entre 2000 et 3000 personnes. Les populations concernées sont à 7 km maximum de cette zone.

Caractéristiques du périmètre dans lequel s’inscrit le projet :

  • L’existence d’un petit dispensaire à Eldume, géré par une infirmière présente dans la journée, est un point d’appui pour renforcer celui existant
  • Les nappes phréatiques de la plaine de N’Tepes sont saumâtres. Cependant, sur les contreforts, il y a la possibilité de forer pour trouver de l’eau douce
  • L’acheminement de l’eau peut se faire par gravitation

Publics concernés

Les populations vivant dans les 6 villages qui bordent la route du lac Bogoria, près de la rivière Molo, dans les secteurs de N’Tepes et Eldume. On estime que cela représente entre 2000 et 3000 personnes.

Le centre de ressources eau et santé va améliorer les conditions d’hygiène et de santé de toute la population. Il sera d’autant plus impactant pour les femmes (notamment par les accouchements et le suivi des grossesses qui seront pratiqués) et les enfants (qui seront ainsi plus disponibles pour aller à l’école).

L’accès à l’eau toute l’année permettra également d’améliorer la gestion des jardins familiaux et communautaires. De plus, les animaux (vaches, moutons et chèvres) bénéficieront d’une ressource en eau en période de sécheresse.

Partenaires locaux

  • Communautés Kalenjin et Ilchamus de Marigat
  • Gouverneur du Comté de Baringo
  • Directeur de l’eau
  • Ministre de la santé du Comté

Depuis le départ, les communautés locales sont également parties prenantes du projet, au travers du comité de projet et du comité des femmes.

Principaux partenaires financiers

MEAE, Région Occitanie, Département des Pyrénées Orientales, Communauté de communes Sud-Roussillon, Agence de l’eau, Commune d’Alénya, Electriciens Sans Frontières, Comité de jumelage, fondation Veolia, etc.

Objectifs du projet

  • Objectif général 1 : améliorer l’accès à l’eau consommable par la création d’infrastructures viables et pérennes.
  • Objectif général 2 : améliorer la couverture sanitaire des populations
  • Objectif général 3 : améliorer les capacités locales dans l’entretien et le fonctionnement des équipements publics tout en renforçant la coopération internationale

Activités

 

Logique d’intervention

Indicateurs objectivement vérifiables

Sources et moyens de vérification

Objectifs généraux

Améliorer l’accès à l’eau

 

 

Objectif spécifique

Produire de l’eau consommable

Quantité d’eau produite par jour

Compteur à la station de pompage

Objectif spécifique

Distribuer de l’eau consommable

-Nombre de points d’eau

-Nombre de personnes qui viennent chercher de l’eau par jour

-Quantité d’eau moyenne prélevée par personne et par jour

-Climat autour des points d’eau

-Bilan des travaux

-Gestionnaire des points d’eau

-Gestionnaire des points d’eau

-Comité des femmes

Résultats attendus

Niveau d’accès à l’eau supérieur à la situation antérieure

Volumes consommés par rapport au nombre de personnes

Gestionnaire des points d’eau

Activités à développer

Forage et tests de pompage

Station de pompage

Réseau de distribution

Entreprise locale, communauté de communes et Electriciens sans frontières

Coût : 109 445 €

Activités à développer

Mise en place d’un comité de gestion du réseau

Comité du projet

Comité des femmes

Administration locale

 

 

 

 

 

Objectifs généraux

Améliorer le niveau sanitaire

 

 

Objectif spécifique

Obtention d’un dispensaire« health center »

Agrément des autorités sanitaires

Comté de Baringo

service santé

Objectif spécifique

Bon fonctionnement du dispensaire « health center »

Personnel attribué au dispensaire

Comté de Baringo

service santé

Objectif spécifique

Améliorer la prise en charge des femmmes enceintes et des nouveaux-nés

Création d’une petite maternité

Services de santé

Objectif spécifique

Utilisation par la population locale du dispensaire « health center »

Nombre et origine géographique des personnes en consultation

Responsable du dispensaire

Résultats attendus

Elévation du niveau sanitaire des populations locales

Taux de natalité

Taux de mortalité

Espérance de vie

 

Statistiques locales des autorités de santé

Activités à développer

 

Extension du dispensaire d’Eldume

Entreprise locale

Coût : 17 350 €

Activités à développer

Equipement et mobilier

Mise en place du personnel

Comté de Baringo

Ministère santé

 

Activités à développer

Création d’une petite maternité annexe

Entreprise locale

Coût : 43 400 €

Activités à développer

Equipement et mobilier

Mise en place du personnel

Comté de Baringo

Ministère santé

 

 

 

 

 

Objectifs généraux

Augmenter les capacités locales

 

 

Objectif spécifique

Former des personnes de la communauté à l’entretien d’un réseau d’eau. Chantier école, stages en entreprise locales et complément en France.

Nombre de personnes formées et durée de la formation

Bilan du projet

Objectif spécifique

Former des personnes de la communauté à l’entretien d’une station de pompage. Chantier école, stages en entreprise locales et complément en France.

Nombre de personnes formées et durée de la formation

Bilan du projet

Objectif spécifique

Former des personnes de la communauté aux métiers de la santé. Stages en établissement local et complément en France

Nombre de personnes formées et durée de la formation

Bilan du projet

Objectif spécifique

Former un jeune, impliqué localement, dans la coordination des projets de développement par une mission de volontariat en France de six mois dans le cadre d’un service civique

Capacité à élaborer et conduire avec les communautés et les autorités locales des projets de développement.

Capacité à coordonner avec les partenaires français.

Bilan de la mission

Résultats attendus

Un bon fonctionnement des structures mises en place

Rapport annuel de fonctionnement du réseau d’eau et du dispensaire

Gestionnaires du réseau d’eau et administration santé

Activités à développer

Mise en place d’un plan de formation

Stages de formation au Kenya et en France.

Mission volontariat.

Coûts : 27 800 €

Activités à développer

Réalisation d’un film sur le déroulé du projet qui sera projeté au Kenya et en France

Bilan de la tournée

Coût : 1 000 €

Résultats

CF activités dans le tableau ci-dessus

Projet En cours

Date de début : janvier 2018
Date de fin : décembre 2021

Pays d’intervention : Kenya
Localité : Marigat, Comté de Baringo, Kenya
Secteur(s) d'intervention : Eau – Assainissement, Santé

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 260.000€

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
ADHÉRENT

Comité de jumelage, d'échanges et d'amitié entre les peuples d'Alenya

Mairie place de la République , 66200 Alenya

Représentant : M. Jacques Pumareda

Le comité de jumelage est chargé de faire vivre les deux jumelages de la ville d'Alénya : avec Celrà en Catalogne sud et avec Naivasha au Kenya. Des échanges culturels et...

tout savoir sur l’Agora
Objectifs de développement durable
Panorama des projets

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédié à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze Réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Parc technologique du Canal
7, rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 36
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Hôtel de Région, 22 bd du Maréchal Juin
31406 Toulouse cedex 9

Contact
Tél : 05 32 26 26 73

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Le FONJEP
Service Civique