Coopérative citoyenne et énergies renouvelables (Ain Sfa, Maroc)

La province de l'Oriental, région enclavée au Nord-Est du Maroc, éloignée et longtemps considérée comme « inutile », possède un potentiel important pour le développement des énergies renouvelables. Cette région, dont l'économie repose essentiellement sur les activités du secteur tertiaire et sur l'agriculture – qui demeurent étroitement liées aux aléas climatiques, dispose d'une centrale thermique à Jérada, d'une centrale thermos-solaire à Ain Bno Mathar et d'une usine hydraulique qui couvrent seulement 62 % de la consommation électrique régionale*.

Le projet vise à contribuer au développement des énergies renouvelables au Maroc, suivant les lignes directrices nationales, et s'attache à contribuer au développement régional de la Province de l'Oriental.

Il s'inscrit dans les lignes directrices des Objectifs de Développement Durable (ODD) au travers des objectifs ciblés : « 7.1 garantir l'accès de tous à des services énergétiques fiables et modernes, à un coût abordable » ; « 7.2 : accroître nettement la part de l'énergie renouvelable dans le bouquet énergétique mondial ». Ainsi que dans la stratégie nationale de l'efficacité énergétique à l'horizon 2030.

Le projet vise à développer les capacités de résiliences des communautés en favorisant l'accès à une énergie renouvelable et propre et en permettant une plus grande autonomie des communautés et des agriculteurs. Le projet a vocation à cibler une localité isolée afin d'améliorer l'accès énergétique durable aux populations à moindre opportunités de la Province de l'Oriental.

Le déploiement de ce projet se base sur une approche participative par la création d'un collectif associatif/coopératif communautaire pour la mobilisation, la gestion, la maintenance et le suivi de ces sources d'énergies.

Le projet s'articule autour de quatre axes principaux, mis en place sur la base d'une approche intégrée :
1 – l'accès à l'eau solaire pour les agriculteurs ;
2 – l'autoconsommation par raccordement en site isolé d'une école au travers d'un système innovant de climatisation, chauffage et production d'eau chaude : la technologie INELIO ; nouveau système connecté de déstockage d'énergie thermique (chaud et froid) ;
3 – la formation des jeunes de la localité ainsi que l'intégration de module de formation spécifique aux énergies renouvelables.
4 – la mobilisation communautaire et citoyenne au travers du développement d'un collectif associatif et/ou coopératif citoyen sur l'énergie renouvelable. Cette association/coopérative est au cœur de la mise en œuvre opérationnelle du projet.

*http://www.hcp.ma/region-oriental/docs/ETUDESREGIONALES/disparites_intra_regionales.pdf
Haut Commissariat au Plan – Royaume du Maroc – 2012 – La Région de L'oriental : Disparité intra-régionales et développement contrasté

Contexte

Ne disposant ni de ressources en pétrole ni de réserve de gaz naturel, le Maroc doit importer 95 % de l'énergie qu'il consomme. Le pays s'est engagé dans une démarche de diversification et de développement de l'efficacité énergétique en favorisant la mise en place de source d'énergie renouvelable.

La stratégie nationale prévoit que les énergies renouvelables atteignent 52 % de l'énergie du Maroc d'ici à 2030. Dans le cadre de sa stratégie visant à promouvoir les énergies renouvelables, le Maroc accorde une priorité au développement des dites énergies et au développement durable. Les ressources solaires sont abondantes sur le territoire marocain ; le « potentiel de 2 600kwh/m² » et la position stratégique au cœur d'un carrefour énergétique (connexion au réseau électrique espagnol par deux lignes de 400KV/700MW) représentent des opportunité de développement d'énergie verte et responsable.

L'accès à l'énergie pour les populations, y compris dans les zones rurales, s'est largement démocratisé ces dernières années et avoisine aujourd'hui 100 %. Au Maroc, 81,45 % de la production d'électricité provient de sources pétrolières (10%), du gaz et du charbon (55,53%). L'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables hors énergie hydroélectrique est en constante hausse depuis les années 2001.

Le secteur agricole représente environ 13 % de la consommation énergétique, dont une grande partie est absorbée par l'utilisation du gaz butane subventionné et du diesel, en raison du prix relativement bas. « L'énergie solaire photovoltaïque constitue une alternative avantageuse et compétitive par rapport aux autres sources traditionnelles tant pour les agriculteurs que pour l'état » précise le ministère de l'agriculture.

Publics concernés

  • les agriculteurs de la localité
  • les jeunes scolarisés au sein de l’école
  • les jeunes à moindre opportunité d’emploi et de formation
  • la communauté de Ain Sfa

Partenaires locaux

  • Association Al Gahyt
  • Mairie de Ain Sfa

Objectifs du projet

Objectif Global : améliorer l'accès aux énergies renouvelables dans les zones rurales de l'oriental et favoriser l'émergence d'une économie dans le secteur de l'énergie renouvelable

Activités

  • Action 1 – Étude de dimensionnement et diagnostic
    Une première visite a été réalisée dans la Province de l'Oriental du 21 septembre 2019 au 5 octobre 2019. Au cours de cette mission, les autorités nationales, les acteurs et les partenaires concernés se sont rencontrés et différentes localités de la région ont été visitées. Sur la base de critères d'acceptance, de mobilisation communautaire et d'espace géographique (zone à prédominance d'activité agricole, isolée et ayant des difficultés d'accès aux énergies), la localité de Ain Sfa a été sélectionnée, en accord avec les autorités régionales. L'association Al Gahyt a été identifiée comme partenaire opérationnel sur le terrain.

  • Action 2 – Constitution d'une coopérative/association citoyenne pour l'énergie renouvelable
    La priorité du projet est la constitution de la coopérative/association citoyenne, pilier des activités et du pilotage du projet. Il s'agit de créer un collectif représentatif de l'ensemble de la population de la localité. Accompagnée par les partenaires du projet, la coopérative ou association sera par la suite chargée de piloter et de gouverner le projet, tout en s'appropriant les enjeux énergétiques et environnementaux.

  • Action 3 – Mise en place d'un dispositif « eau solaire » pour les agriculteurs
    Les agriculteurs bénéficient dans un premier temps de formations en utilisation et en maintenance du matériel « eau solaire » au sein de leur exploitation.

  • Action 4 – Activités jeunesse
    Afin de favoriser les conditions de vie et d'apprentissage d'une école isolée, une opération d'approvisionnement en panneaux solaires sera réalisée. L'école sera dotée de matériel solaire pour permettre une autoconsommation durable et du système innovant Inelio, permettant de climatiser et chauffer les lieux ainsi que les vestiaires. Les jeunes seront également sensibilisés à la cause environnementale. Afin de les inclure et de les responsabiliser sur la thématique de l’environnement et de l'énergie renouvelable, les jeunes seront soutenus, y compris financièrement, pour l'organisation d'évènements et d'initiatives sportives et éducatives visant à sensibiliser l'ensemble de la communauté.

  • Action 5 – Formations
    L'ensemble du projet est accompagné d'un axe de formation technique. Différentes personnes seront formées par notre partenaire Oxideve :
    • les membres de l'association pour la gestion et la maintenance du matériel ;
    • les agriculteurs bénéficiaires ;
    • un groupe de 15 jeunes de 16 à 25 ans de la localité afin de développer des compétences locales dans un secteur d'avenir au niveau national.

Résultats

Résultat 1 : une coopérative/association citoyenne est créée ; elle assure la gestion du matériel d'énergie renouvelable de la localité.

Résultat 2 : les agriculteurs améliorent leur condition de travail et la gestion de leur production grâce à une énergie renouvelable durable et propre.

Résultat 3 : les jeunes de la communauté ont accès à de meilleures conditions de vie scolaire et d'éducation au sein de l'école ; ils sont sensibilisés et responsabilisés sur les enjeux environnementaux.

Résultat 4 : les jeunes de la localité éloignés de l'emploi et de la formation acquièrent des compétences techniques dans le domaine des techniques des énergies renouvelables.

Projet En cours

Date de début : septembre 2019
Date de fin : août 2022

Pays d’intervention : Maroc
Localité : Ain Sfa, Province de l'Oriental, Maroc
Secteur(s) d'intervention : Agriculture - Souveraineté alimentaire, Éducation à la citoyenneté mondiale, Énergie, Enseignement - Formation

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 189 600 €
Financeur(s) régional(aux) : Région Occitanie

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
Plateforme de solidarité internationale
ADHÉRENT

Plateforme de solidarité internationale

2 rue du castillet, 66000 PERPIGNAN

Site Web

Représentant : Mme Valérie Darnaudet (Chargée de mission)

PSI est engagée dans le secteur du volontariat et de la mobilité des jeunes, de solidarité internationale et de la coopération et de l'éducation à la citoyenneté mondiale. Elle sensibilise et mobilise les jeunes et met en oeuvre des projets de développement durable au Maroc et en RCA.

tout savoir sur l’Agora
Objectifs de développement durable
Panorama des projets

Occitanie Coopération

Occitanie Coopération est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion, l’accompagnement, et le développement de programmes ou d’actions de solidarité ou de coopération internationale. Elle déploie son action autour de cinq missions : observatoire régional, animation territoriale, appui aux porteurs de projets, éducation à la citoyenneté mondiale, appui et relais des politiques publiques concernées. Occitanie Coopération fait partie des douze Réseaux régionaux multi-acteurs des coopérations et des solidarités internationales implantés en France.

Informations pratiques

Bureaux
Parc technologique du Canal
7, rue Hermès – Le Périscope
31520 RAMONVILLE

La Halle Tropisme – Bureau 36
121 rue Fontcouverte
34070 MONTPELLIER

Siège
Hôtel de Région, 22 bd du Maréchal Juin
31406 Toulouse cedex 9

Contact
Tél : 05 32 26 26 73

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Occitanie
Agence de l'Eau Adour-Garonne
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse
Fondation Pierre Fabre
Toulouse Métropole
Le Sicoval
Le FONJEP
Service Civique